Guide du jeune prof

Soutenir le moral des jeunes profs

23 février 2007

Gérer un élève odieux

Il faut que je plonge dans mes souvenirs car depuis deux ans j'ai des classes très faciles.
Mais il y a deux ans, une élève terrible est arrivée en troisième.
Une fille, calme, assez grande, sportive, avec une grande violence potentielle.
Elle arrivait dans une classe très gentille. Elle a aussitôt eu un impact dévastateur. Les élèves ont été fasciné par son tranquille refus de l'école et de l'autorité.
J'ai réussi à m'en sortir, très péniblement, parce que je l'ai isolée.
J'explique.
Avec morgue, elle rentrait dans le conflit oral en classe. A éviter : l'affrontement entre un élève et un prof ne tournera pas forcément à votre avantage. Il faut l'éviter.
En plus, on tend à réagir comme l'autre :l'élève agressif vous emmène dans son agressivité et en fait il est sur son terrain (l'agressivité) et pas vous, donc vous gérez mal.
Enfin, vous gérez peut-être bien mais moi je gérais très mal l'agressivité d'Emilie. Elle m'a beaucoup appris, même si j'ai traversé une période horrible.
Ma méthode : réfléchir à haute voix (et dire presque tout).
Je ne dis pas que ça marche à tout coup mais moi ça m'aide.
- Bon. Emilie. Tu ne veux pas faire l'exercice que nous faisons tous. Bien. Je rappelle que je suis là pour vous faire étudier l'Histoire. Ton attitude est gênante, mais je ne veux pas perdre plus de temps. Nous gèrerons cela plus tard (il faut vraiment faire quelque chose après), sinon le cours ne pourra pas se poursuivre. revenons au sujet.
C'est un exemple, parce que je suis plus inspirée en classe. En fait, je cède. Mais je punirai ensuite.
Je peux dire aussi :
- Emilie, peux-tu me laisser faire mon travail?
Mais il faut "sentir" la situation, sentir que l'on peut faire appel au bon sens.

Posté par theophano à 12:37 - les élèves - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Des jours avec et des jours sans

    J'avais la pêche quand j'ai écrit ça... Parce que tout a l'air simple. Mais j'ai eu du mal à la gérer, je l'avoue!

    Posté par theophano, 02 juin 2007 à 13:03

Poster un commentaire